L’équilibre en entrepreneuriat
L'équilibre de vie.

L’équilibre en entrepreneuriat

J’en parle souvent car c’est là que se situe le challenge dans l’équilibre.

Prendre conscience qu’il se construit, s’ajuste, s’écoute, fait que nous évoluons. C’est un challenge présent dans plusieurs périodes de nos vies ! Depuis que je suis entrepreneure j’ai découvert que j’aimais le challenge à construire un nouvel équilibre selon mes envies, mes inspirations.

Attention pas n’importe comment, ni avec n’importe qui et encore moins pour n’importe quoi.
Avec humanité, des valeurs, du respect et du non-jugement.

équilinbre_sorority_entrepreneuriat_helena_pierson

En coaching, c’est ce que je transmets.

Si tu es au début de ton entreprenariat ou que tu veux commencer dans quelques semaines tu ressens sans doute déjà cette sensation de créer un équilibre qui ressemble, une harmonie.

Aller au-delà des freins pour ton équilibre entrepreneurial

Un élément à prendre en compte, les relations familiales qui peuvent être un frein à l’enthousiasme au moment de se lancer. Il arrive que la famille soit sur la croyance que « Un CDI, c’est la sécurité pour toujours. ».

Fédérer les belles énergies autour de soi n’est pas une mince à faire, c’est pour cela que

Commencer par soi est le meilleur des investissements !

Ma famille ce sont des personnes qui occupent des postes de fonctionnaires, des salariés en CDI dont on ne bouge pas même si on ne s’y plaît pas ou plus. Nous avons été formés pour rentrer dans une case. La sécurité avant tout ! Je respecte leur choix évidemment.

Quand le poste nous plait et qu’on évolue c’est chouette. Mais parfois cela peut être aussi un burn-out, une dépression, le sentiment de ne pas s’être accomplie. Pour ma part, je ne cesserai jamais d’investir en moi et je suis heureuse de ne plus être salariée pour choisir les formations qui me plaisent pour vous accompagner toujours dans la qualité. A noter aussi que tu peux être ton propre frein dans ton avancer. Cela n’empêche toutefois pas d’y aller un pas à la fois.

Les peurs de l’entrepreneuriat

Honnêtement, j’avais peur de me perdre dans la masse. Il y a aussi ce sentiment de ne pas se sentir tout à fait légitime quand on se lance, notamment face aux jugements, aux critiques.

Tu peux douté pour ensuite te souvenir que les personnes qui ont critiqué tes services ne se sont jamais faites coachée par toi de toutes leurs vies. Parfois, il s’agit simplement d’une grande méconnaissance de tes capacités, ton expériences, du temps que tu as passé à acquérir tes compétences. Aussi certaines personne ont besoin d’être rassurée pour pouvoir reprendre une plus grande autonomie dans l’accompagnement souhaité.

Quand nous débutons, il peut y avoir un grand manque de confiance en soi. Honnêtement je ne connais pas un entrepreneure qui a un manque de confiance en elle avant un lancement, un nouvelle accompagnement, une masterclass. Au moment de lancer son nouveau service, il est très possible de croire que les autres sont toujours mieux et savent mieux que toi. Pourtant il y a en qui donne encore moins de temps, de valeur que toi et qui sont payés confortablement.

Les clients te choisisses toi

Aujourd’hui mes clientes me choisissent pour un véritable coaching de vie positif, pétillant, juste, engagée. Elles osent prendre le risque d’être elles-mêmes. Elles osent dire « Yes, je me fait coacher ! »

Souvent en peu de temps, un travail énorme est accomplie. Pour elle l’investissement représente des bénéfices qui vont au-delà de ce qu’on croit avant de commencer. Ce n’est pas magique c’est juste un coaching qui met l’humain au cœur de tous les changements. Ainsi chaque femme trouve son propre équilibre en entrepreneuriat.

Toi aussi tu peux apporte de la valeur à qui te choisiras en parlant avec ton cœur pour dépasser toutes tes peurs.

La publication a un commentaire

  1. Adeline

    Cet article est superbe…
    C’est exactement ça… Après le coaching on sait enfin et véritablement ce que c’est et surtout on a pas honte de le dire… Certaines personnes me font encore cette remarque : « mouais bof… » sans savoir… Mais je m’en fiche… Moi ça m’a permis de trouver mon équilibre quelque chose dont MOI j’avais besoin et je suis fière d’avoir investie sur moi plutôt que sur ce que peuvent penser les gens de moi et mon coaching !

Laisser un commentaire